C’est un malheur qu’il y a trop peu d’intervalle entre le temps où l’on est trop jeune, et le temps où l’on est trop vieux.