C’est toujours dommage de ne pas avoir du génie. Mais c’est moins grave, en fin de compte, qu’on ne se l’imagine. Il suffit que les autres croient qu’on en a.