C’est qu’au fond, il n’y a qu’une seule race: l’humanité.