C’est quasi le propre de la parole de Dieu, que jamais elle ne vient en avant, que Satan ne s’esveille et escarmouche.