C’est par le travail que la femme a en grande partie franchi la distance qui la séparait du mâle – c’est le travail qui peut seul lui garantir une liberté concrète.