C’est merveilleux la vieillesse… dommage que ça finisse si mal.