C’est la plus radicale manière d’anéantir tout discours que d’isoler chaque chose de tout le reste – car c’est par la mutuelle combinaison des formes que le discours nous est né.