C’est la pensée toute vivante qui dicte le style immortel. Dès qu’elle a trouvé ce qu’elle cherche, elle n’est plus.