C’est curieux les dames! Il faut toujours se demander si on les a rendues heureuses…