Ce qui reste finit par nous rendre ce qu’on a perdu.