Avant que de se jeter dans le péril, il faut le prévoir et le craindre – mais quand on y est, il ne reste plus qu’à le mépriser.