Au premier coup d’oeil jeté sur un intérieur, on sait qui y règne de l’amour ou du désespoir.