Après avoir entendu un certain nombre de récitals de piano, rien ne me détend plus que de m’asseoir dans le fauteuil du dentiste et de me faire plomber quelques dents.