A la nomination d’une petite minorité corrompue, la démocratie substitue l’élection par une masse incompétente.