A défaut du pardon, laisse venir l’oubli.