Tout s’anéantit, tout périt, tout passe – il n’y a que le mo

–select–