Seigneur, l’amour toujours n’attend pas la raison. N’en dout

–select–