On est volé à la Bourse comme on est tué à la guerre, par de

–select–