On croit parfois haïr la flatterie, mais on ne haït que la m

–select–