L’existence du Soldat est (après la peine de mort) la trace

–select–