Il n’existe que trois êtres respectables: le prêtre, le guer

–select–