Stendhal

C’est en Italie et au XVIIe siècle qu’une princesse disait, en prenant une glace avec délices le soir d’une journée fort chaude: quel dommage que ce ne soit pas un péché!
Dans tous les partis, plus un homme a d’esprit, moins il est de son parti.
Elle lui dit un autre jour qu’elle gagerait qu’il avait deviné tout seul ce grand principe: que la parole a été donnée à l’homme pour cacher sa pensée.
Il est difficile de ne pas s’exagérer le bonheur dont on ne jouit pas.