Proverbes et citations
 
 

Allen (Woody) - citations

Allen, Woody (1935- ), cinéaste, acteur et scénariste américain dont les films, souvent autobiographiques et teintés d'humour juif, mettent en scène des personnages névrosés vivant dans un milieu urbain et se préoccupant de l'amour et de la mort. De son vrai nom Allen Stewart Konigsberg, Woody Allen est né à Brooklyn. Dès l'âge de quinze ans, il commença à écrire des papiers humoristiques pour des journaux, utilisant déjà le pseudonyme de Woody Allen. Après avoir obtenu son diplôme de fin d'études secondaires, il rejoignit l'équipe du comédien Sid Caesar à la télévision. De 1961 à 1964, il fut acteur de cabaret; c'est là qu'il fut remarqué par le producteur Charles Feldman, qui l'engagea pour écrire et jouer dans Quoi de neuf Pussycat? (What's New, Pussycat?, 1965). Woody Allen réalisa son premier film, Lily la Tigresse (What's Up, Tiger Lily?) en 1966, détournant un long-métrage en provenance de Hong-Kong, puis écrivit une pièce de théâtre, Play it again, Sam (1969), dont l'adaptation cinématographique fut réalisée en 1972 (Tombe les filles et tais-toi, H.Ross). Sa première réalisation véritable, Prends l'oseille et tire-toi (Take the Money and Run, 1969), fut suivie par Bananas (1971), Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander (1972) (Everything You Always Wanted to Know about Sex but Were Afraid to Ask), et Woody et les Robots (Sleeper, 1973). Il se tourna à partir de 1975 vers des thèmes mi-sérieux, mi-comiques, qu'il traita dans des films comme Guerre et Amour (Love and Death, 1975) et surtout Annie Hall (1977), qui remporta les oscars du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et de la meilleure actrice. Ces deux films mettaient en vedette Diane Keaton, qui fut l'une des ses partenaires préférées. Si Intérieurs (Interiors, 1978) était un drame psychologique largement influencé par l'esthétique de Bergman, Manhattan (1979), tout à la gloire de sa ville fétiche, marquait un retour à la comédie. Après Stardust Memories en 1980, il réalisa en 1982 Comédie érotique d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Sex Comedy), dirigeant pour la première fois Mia Farrow. D'une intense activité, Allen réalisa notamment Zelig (1984), la Rose pourpre du Caire (The Purple Rose of Cairo, 1985), Hannah et ses sťurs (Hannah and Her Sisters, 1986), Crimes et Délits (Crimes and Misdemeanors, 1989), Alice (1990), Ombres et brouillard (Shadows and Fog, 1991), Maris et Femmes (Husbands and Wives, 1992) Meurtre mystérieux à Manhattan (Manhattan Murder Mystery, 1993) et Maudite Aphrodite (Mighty Aphrodite, 1995). Woody Allen a également écrit de nombreux essais humoristiques, notamment Pour en finir une fois pour toutes avec la culture (Getting Even, 1971) et Without Feathers (1976).

Aucun moment n'est le bon, sauf pour les choses agréables!

C'est aveuglant de clarté

Du côté positif, mourir est une des rares choses que l'on puisse faire aussi bien couché que debout.

Est-ce que le sexe est sale? Seulement quand il est bien fait.

Etre aimé est très différent d'être admiré, car l'on peut être admiré de loin, alors que pour aimer réellement quelqu'un, il est essentiel de se trouver dans la même chambre, et si possible sous le même drap.

Il ne fait aucun doute qu'il existe un monde invisible. Cependant, il est permis de se demander à quelle distance il se trouve du centre-ville et jusqu'à quelle heure il est ouvert.

J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient?

Je ne crois pas en l'au-delà mais j'emmènerai quand même des sous-vêtements de rechange.

Je ne mange pas d'huîtres. Je veux que mes aliments soient morts. Ni malades, ni blessés... morts.

Je ne veux pas atteindre l'immortalité grâce à mon oeuvre. Je veux atteindre l'immortalité en ne mourant pas.

L'argent est préférable à la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières.

L'intelligence artificielle se définit comme le contraire de la bêtise naturelle.

L'éternité, c'est long, surtout vers la fin.

La célébrité m'a apporté un gros avantage: les femmes qui me disent non sont plus belles qu'autrefois.

La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté.

La différence entre la mort et le sexe c'est que vous pouvez mourir seul et que personne ne se moquera de vous.

La vie n'imite pas l'art, elle imite la mauvaise télévision.

L'amour est une sorte de butoir contre la solitude.

L'homme exploite l'homme et parfois c'est le contraire.

Non seulement Dieu n'existe pas mais en plus il est impossible de trouver un plombier le dimanche.

Pour vivre centenaire, il faudrait abandonner toutes les choses qui donnent envie de vivre centenaire.

Selon les astronomes modernes, l'espace n'est pas infini. C'est une considération très réconfortante, surtout pour les personnes qui perdent toujours quelque chose.

Si je fais si bien l'amour, c'est que je me suis longtemps entraîné tout seul.

Si seulement Dieu voulait m'adresser un signe de son existence... S'il me déposait un bon paquet de fric dans une banque suisse, par exemple!

Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté.

Un conducteur dangereux, c'est celui qui vous dépasse malgré tous vos efforts pour l'en empêcher.

Une auto-stoppeuse est une jeune femme, généralement jolie et court vêtue, qui se trouve sur votre route quand vous êtes avec votre femme.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante