Proverbes et citations
 
 

Fabre (Jean Henri) - citations

Fabre, Jean Henri (1823-1915), entomologiste français, célèbre pour ses études sur le comportement des arthropodes. Né à Saint-Léons dans l'Aveyron, il intégra l'École normale et s'intéressa aux insectes. Après avoir été instituteur, puis professeur de chimie en Provence et en Corse, il prit sa retraite en 1871 et vécut en reclus à Sérignan (Vaucluse) où il se voua à l'étude de l'entomologie. Fabre fonda ses recherches sur l'observation des insectes dans leur environnement. Il formula cependant quelques théories inexactes. En étudiant les hyménoptères, il remarqua que les guêpes piquent fréquemment leurs proies dans la région des centres nerveux afin de les immobiliser et de les stocker en vue d'une consommation ultérieure. Fabre croyait que ce comportement dénotait une faculté de raisonnement et il aboutit à la conclusion que, puisque les habitudes peuvent ne pas être entièrement fixées chez les insectes, la théorie de l'évolution était invalide. Ses travaux sont cependant d'une qualité exceptionnelle et contribuèrent au développement de l'éthologie animale. Il était doué d'un rare talent de vulgarisateur et, outre ses travaux sur les relations entre les esprits des humains et des insectes, Fabre mena une étude sur les relations entre les insectes et l'agriculture. Il est l'auteur de Souvenirs entomologiques (10 volumes rédigés entre 1879 et 1907).

L'homme succombera tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation.

L'égalité, la seule égalité en ce monde, l'égalité devant l'asticot.

Le savoir humain sera rayé des archives du monde avant que nous ayons le dernier mot d'un moucheron.

Que ne ferait-on pas dans l'espoir d'une idée!

Tout finit afin que tout recommence, tout meurt afin que tout vive.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante