Proverbes et citations
 
 

Euripide - citations

Euripide (v.480-406 av.J.-C.), auteur dramatique grec. Probablement né à Salamine, l'année de la grande bataille navale opposant Grecs et Perses, il reçut, malgré son origine modeste, l'enseignement des sophistes, Protagoras, Anaxagore, et celui de Socrate. En 454 av.J.-C., il présenta sa première pièce, les Péliades, au concours tragique, mais il lui fallut attendre 442 av.J.-C. pour remporter le premier prix, distinction qui lui sera attribuée à quatre autres reprises. Dans la seconde moitié de sa vie, il quitta Athènes pour s'installer en Macédoine. Discrédité par Aristophane dans les Grenouilles au profit d'Eschyle, Euripide fut longtemps incompris de ses contemporains, que déroutaient l'originalité, l'esprit "révolutionnaire" de ses tragédies, irrespectueuses des dieux, des valeurs morales traditionnelles, et des règles du genre. Comme tous les dramaturges grecs, Euripide puise sa matière dans les mythes. Il ressuscite Thésée, Égée, met en scène Bellérophon ou Phaéthon. Œuvre du doute, le théâtre d'Euripide montre pour la première fois le conflit du poète avec lui-même. C'est aussi celui qui montre le mieux la puissance de l'irrationnel. Aristophane reprochait à Euripide de porter à la scène les passions coupables, le vice, l'adultère: or c'est la peinture des égarements du cœur qui rend son théâtre plus proche de nous. Enfin, Aristote voyait en Euripide "le plus tragique des poètes" et Racine disait qu'"il savait merveilleusement exciter la compassion et la terreur qui sont les véritables effets de la tragédie": des enfants innocents sont massacrés parce que leur père est coupable (les fils de Jason dans Médée), parce qu'il s'est montré héroïque (Astyannax dans les Troyennes) ou parce qu'il est la victime des dieux (les fils d'Héraclès dans Héraclès furieux). Des quatre-vingt-douze pièces attribuées à Euripide, dix-sept tragédies et un drame satirique, le Cyclope, nous sont parvenus. Sept tragédies peuvent être datées avec certitude: Alceste (438 av.J.-C.), Médée (431), Hippolyte (428), les Troyennes (415), Hélène (412) et Oreste (408). Iphigénie à Aulis et les Bacchantes furent toutes deux représentées à titre posthume en 405.

Dans la vie, des principes rigoureux donnent, dit-on, plus de déceptions que de joies.

L'amour de soi passe chez tout le monde avant l'amour du prochain.

L'homme supérieur est celui qui reste toujours fidèle à l'espérance; ne point persévérer est d'un lâche.

La pitié ne naît point dans l'esprit sans culture, mais dans celui du sage.

Le peuple au plus ardent de sa colère est pareil à un feu trop vif pour être éteint.

Le temps ne s'occupe pas de réaliser nos espérances; il fait son oeuvre et s'envole.

Nous avons la notion et le discernement de l'honnête, mais ne le mettons pas en pratique.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante